Le devoir de conseil de l’agent immobilier

L’agent immobilier est tenu d’un devoir de conseil. Il doit s’assurer de la régularité de la transaction et ainsi transmettre toutes les informations techniques nécessaires aux parties.

L’intermédiaire professionnel, négociateur et rédacteur de l’acte, est tenu de s’assurer que se trouvent réunies toutes les conditions nécessaires à l’efficacité juridique de la convention.

L’agent immobilier est responsable des mentions qui figurent dans l’acte qu’il fait signer. En matière de vente par exemple, il vérifie que le client est bien propriétaire du bien immobilier à vendre ou qu’il a la capacité de le vendre. Il vérifie le titre de propriété du vendeur, la surface du bien, l’existence de servitudes, la réalité des diagnostics immobiliers obligatoires qui incombent au propriétaire du bien (amiante, termites, bilan énergétique…).

Dans le cas de vices cachés, sa responsabilité n’est engagée que s’il avait connaissance de l’information ou si l’examen des lieux avait montré la présence de ces vices.